Table des matières cliquable


Le Futur 👉

Ce que nous anticipons pour les 10 prochaines années 🆕

1- Il est temps de réinventer et rénover le logement

1-1 Exergue

Malgré un marché du logement en crise depuis plusieurs décennie et une démographie en profonde mutation, l’offre résidentielle stagne. Vu comme un produit d’investissement sûr par les particuliers comme les institutionnels, l’immobilier résidentiel français et européen évolue très lentement au regard des évolutions sociétales que nous observons (cf fiches 1 à 6).

La crise du Covid-19 a souligné les défaillances du marché résidentiel : coût et abordabilité du logement en ville, travailleurs trop éloignés de leur lieu de travail « essentiel », logements urbains petits voire surpeuplés, conditions de télétravail critiquables, isolement social, peu ou pas d’espaces extérieurs, accès limité aux espaces verts, qualité constructive détériorée, etc. L’habitat, des citadins notamment, doit gagner en qualité et en humanité. Tout en minimisant l’empreinte carbone du logement qui pèse lourd dans la balance climatique.

L’amélioration des politiques de logement social, généralement pilotées par les pouvoirs publics en Europe, sort de notre périmètre d’action en tant qu’acteur du secteur immobilier privé. Néanmoins, l’ensemble de ces questions restent pertinentes pour l’ensemble de populations urbaines, y compris dans le secteur privé.

C’est pourquoi aujourd’hui, nous nous tournons vers l’habitat pour explorer de nouveaux modèles de location qui participeront à résoudre les problèmes que rencontrent les locataires, notamment en ville. Encore et toujours avec l’amélioration de la qualité de vie pour boussole.

1-2 Observations

Le marché de l’« habitat » a besoin de se réinventer

👎 Déficit d’offre

Le marché de l’habitat est aujourd’hui face à un paradoxe : alors que le nombre de ménages à loger en ville augmente (du fait de la réduction de leur taille et de la densification urbaine), le parc de logements disponibles n’augmente pas, ou très peu, et devient de plus en plus obsolète.

En effet, la croissance démographique des villes et la réduction de la taille des ménages, liée notamment à des situations familiales et des parcours biographiques en évolution, génèrent une augmentation mécanique du nombre de logements à pourvoir dans les villes. Et si la ville conserve son attractivité - en donnant à ses habitants accès à une offre culturelle et des opportunités sociales et économiques inégalées - de sévères critiques portent sur la qualité de vie en milieu urbain.

đź”®Voir la Fiche

đź““-1 L'urbanisation

đź”®Voir la Fiche