Vous trouverez sur cette page toutes les informations dédiées aux Freelances & Indépendants compilées par les équipes d'Acasi.

Update du 26 mars 2020 : Suite aux nombreuses demandes reçues, nous avons également précisé les informations applicables aux PME et Startup.

Update du 1er avril 2020 : Prise en compte des dernières annonces concernant l'aide de 1 500 euros (50 % de baisse d'activité & formulaire disponible sur l'espace particulier impots.gouv)

Si vous avez des questions, besoin de précisions complémentaires, les équipes d'Acasi se rendent exceptionnellement disponibles, que vous soyez utilisateurs ou non, à l'adresse suivante : coach@acasi.io

N'hésitez pas également à nous faire part de vos remarques et suggestions pour que nous puissions compléter cette page. Elle sera mise à jour en fonction des annonces gouvernementales.

Courage à toutes et à tous pendant cette période !

<aside> 🚨 Update : informations mises à jour en date du 1er avril 2020 à 9h.

</aside>

De nombreuses mesures ont été annoncées et partiellement mises en oeuvre pour les entreprises suite à la crise exceptionnelle que nous sommes toutes et tous en train de vivre.

Au-delà de l'impact humain de la situation, la situation économique oblige à prendre des mesures radicales.

Même si vous êtes freelance ou indépendant, vous restez un entrepreneur et dans ce contexte vous allez devoir prendre des décisions radicales ces prochains jours.

La survie de votre activité dépendra indéniablement de votre niveau de trésorerie et de votre capacité à tenir 1, 3 ou 6 mois en fonction des différents scénarios envisagés.

Certaines réponses sur les modalités d’application des différentes mesures sont encore en suspens et les annonces du Président et/ou du Gouvernement n’ont pas encore été détaillées par les différents services concernés, cette page évoluera au fur et à mesure des informations.

Le respect strict des textes et des obligations pourra vous conduire à une situation de trésorerie très tendue, il faut donc prendre en considération qu’en cas de difficultés extrêmes, des procédures existent comme la commission CCSF (pour négocier l’étalement des dettes fiscales & sociales) ou encore les procédures de sauvegarde ou de redressement judiciaire.

Il sera à notre sens, toujours préférable de négocier dans le cadre de ces différentes procédures plutôt que de payer dès leur exigibilité vos futures échéances fiscales et sociales et vous mettre en péril financier sans pouvoir assurer vos besoins primaires.